10 nouvelles habitudes à prendre pour protéger notre planète

bandeau-tisssu-feuilles

Notre société est chaque jour un peu plus éco-responsable (ou du moins j’aime à le penser, je suis optimiste de nature). Mais il y a encore des gestes peu coûteux (en termes de changements d’habitude) que nous ne faisons pas. Loin de moi l’idée de donner des leçons, mais peut-être qu’en donnant quelques exemples concrets, ça fera avancer le schmilblick :) (je vous ai déjà dit que j’étais optimiste ?!).

Cela fait un moment que je réfléchis au « zéro déchet ». Je trie déjà au maximum, je donne ou vend ce qui peut être réutilisé mais je voulais aller plus loin. Notamment à cause des poubelles qui, littéralement, débordent. Car à Grenoble, depuis quelques mois, on peut jeter dans sa poubelle de recyclables les emballages plastiques, comme les pots de yaourts ou les barquettes. Donc notre poubelle de recyclables a explosé depuis et se remplit à une vitesse qui fait très peur (je n’aime pas descendre les poubelles :) ).

Voici ma petite liste de changements à tenter, pour progressivement réduire ses déchets. Tout est du vécu, depuis plus ou moins longtemps :

  • utiliser un tapis de cuisson à la place du papier sulfurisé (problématique quand on achète la pâte feuilletée toute prête, car là on n’a pas le choix !)
  • utiliser une boite à goûter plutôt qu’un sachet congélation et éviter les gâteaux et biscuits emballés individuellement
  • remplacer le combo bol + film transparent pour les restes par des boites hermétiques
  • utiliser des serviettes en tissu plutôt que des serviettes en papier
  • supprimer les e-mails plutôt que les laisser sur les serveurs de messagerie (c’est pas tout à fait un déchet je vous l’accorde :). Dans la même idée, je commence à essayer de moins envoyer d’e-mails (avec mon chéri, nous sommes spécialistes du « tiens, envoie moi un e-mail pour me faire penser à ça »).
  • ne pas accepter les couverts jetables quand on prend « à emporter » et utiliser de vrais couverts, à avoir au bureau par exemple.
  • faire soi-même les biscuits et gâteaux, à congeler et à sortir tous les jours en fonction des besoins.
  • acheter de gros conditionnements plutôt que des pots individuels (un classique : la compote).
  • acheter en vrac : pâtes, riz, farine, céréales, amandes, etc. et réutiliser à chaque fois les mêmes contenants. On peut acheter vrac dans les magasins bio généralement et dans des épiceries spécialisées.
  • nettoyer avec une éponge plutôt qu’avec un papier absorbant.

Comme je vous le disais, je ne veux pas être une donneuse de leçons, car je ne suis pas parfaite et je n’ai pas trouvé d’alternative aux mouchoirs en papier par exemple (les mouchoirs en tissu ne me convainquent pas franchement) et aux gourdes de compotes pour les goûters à l’école (les gourdes en plastique à remplir sont difficiles à nettoyer et sources de gaspillage, mais peut-être que je n’ai pas essayé la bonne marque).

Mais les choses évoluent… peut-être que j’arriverais tout de même à changer ces petites choses aussi ! Et puis, quand j’aurai plus de temps, je ferai peut-être moi-même les produits d’entretien pour la maison et des gâteaux maison encore plus souvent, pour arrêter d’en acheter (en plus de générer des déchets, ils sont trop sucrés et trop gras la plupart du temps).

On n’arrivera pas à modifier tout dans nos habitudes, mais, petit à petit, on aura un impact sur notre planète en souffrance. Et pendant que le nouveau président de la superpuissance américaine nie le réchauffement climatique et va privilégier les considérations économiques avant les effets écologiques, au moins, on agit un peu.

Et vous, quelles bonnes idées voulez-vous partager ? Merci d’avance !

Bonne semaine,

Mélanie

 

(Le joli tissu aux motifs de feuilles vient de chez Mondial Tissus).

Partagez :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Comment

  1. Amandine says: Répondre

    Si tu as besoin de recettes pour fabriquer l’ensemble des produits ménagers, j’en ai quelques unes à partager 😉 : nettoyant multi-surfaces, lessive, adoucissant, pastilles WC, pastilles lave-vaisselle … et aussi pour des cosmétiques

    1. Mélanie - Motifs-Addict says: Répondre

      Merci ! Tu t’es lancée sur tout ça ? Pour l’instant, je finis tout ce que j’ai acheté et on verra ensuite :) Je vais peut être commencer par acheter en ‘vrac’ et dans des contenants réutilisables.

  2. Manue says: Répondre

    Je vois que nos considérations sont décidément proches :) Nous sommes passés récemment aux serviettes de table + éponge à la place du sopalin et c’était finalement très simple! J’ai prévu de tester les savons et shampoing solide dans les mois qui viennent et peut être aussi de faire les produits ménager mais il me faudra convaincre mon homme (qui est repassé aux mouchoirs en tissus, pas moi!). Ma marotte c’est les sacs en tissus au marché, et c’est aussi les commerçants qui doivent changer, il faut être suffisamment rapide pour dire « je n’ai pas besoin de sac ».. On est loin d’être parfaits surtout pour ce qui concerne mon fils et les compotes en gourde… mais on essaye de faire de mieux en mieux…

    1. Mélanie - Motifs-Addict says: Répondre

      :) oui c’est rigolo Manue ! Moi aussi, sac en tissu (cousu main bien sûr :) et c’est vrai que c’est quasi du sport de dégainer notre sac avant celui du commerçant ou du pharmacien !
      Mais petit à petit, on va y arriver, à changer nos habitudes ! Des fois, on se fait une montagne de certains trucs (genre arrêter de manger des choses sucrées pour mon cas !) et en fait, c’était pas si dur. Et les mouchoirs en tissu, tu les as acheté ou cousu ? Et si tu les as achetés, tu les as trouvé où ? Je trouve ça compliqué à trouver ! Bisous, à bientôt,